Thème 2019 “Qui construira nos villes demain ?”

Qui construira nos villes demain ?

Les années impaires, la Foire de Libramont se décline en 6 jours.
En 2019, quatre jours sur le champ de foire de Libramont, du 26 au 29 juillet, et deux jours, les 30 et 31 juillet, in situ, en forêt de Bertrix pour la 20ème édition de Demo Forest.
Plateforme de réflexion et d’impulsion d’idées, la Foire de Libramont soutient les secteurs qu’elle défend au travers de thématiques annuelles déclinées dans les allées de la foire, dans la grande exposition du Hall 3, dans les espaces de conférences et dans la communication qu’elle émet… tout est bon pour faire bouillonner les cerveaux.

Le bois dans la construction, plus qu’un matériau, un mode de vie ; plus qu’un matériau, un véritable ferment pour une filière économique locale et durable.
Pour convaincre les promoteurs immobiliers et leurs clients, il faudra changer de paradigme, sortir de comparaisons basées uniquement sur un coût au m² et mettre en avant un modèle de commercialisation basé sur l’ensemble du cycle de vie en intégrant le coût de construction, les coût d’usage (chauffage,…), les possibilités de modularité et le coût de déconstruction/recyclage.

L’immeuble en bois doit se différencier des bâtiments « classiques » et incarner un nouveau rapport à la ville, à la nature, à la construction et à l’aménagement intérieur et extérieur. Pour amener des acheteurs, jeunes, à la recherche de nouveaux modes de vie et de consommation à s’intéresser à l’achat de logement dans des immeubles en bois, il faudra les étonner, les émerveiller, etc.
Le défi est donc bien plus global que de gérer la concurrence qui existe entre les différents matériaux : il faut inventer un modèle économique, social, technique et environnemental pour convaincre.
La Wallonie dispose de 556.000 ha de forêt représentant plus de 111 millions de m³ de bois.

Les forêts wallonnes sont productives et loin d’être surexploitées, le volume de bois disponible est en croissance et reste inférieur à l’accroissement annuel. Si l’on y ajoute le Grand-Duché du Luxembourg et le Grand-Est français, nous pouvons envisager un massif forestier assez cohérent de 2.500.000 ha et un volume de bois sur pied évalué à environ 490.000.000 m³ qui produit annuellement 15.600.000 m³ et dont on récolte aujourd’hui grosso modo 56% (soit un peu moins de 9.000.000 m³ par an). Notre industrie du bois doit continuer à se développer, à innover, à attirer des talents et le monde forestier doit lui garantir un approvisionnement avec des volumes, des quantités et des prix qui assurent un revenu aux uns et une matière première de qualité aux autres.

La Reid

Envie de découvrir la filière-bois sous forme ludique ? Venez faire « le plein d’essences (forestières) » et apprendre quelles sont les opérations à prévoir afin d’obtenir des arbres utilisables pour les constructions, en compagnie d’ élèves, étudiants et professeurs du Centre provincial d’Enseignement agronomique de La Reid !…. Si vous avez toujours rêvé de découvrir le métier de forestier et de « vivre au milieu du bois, sous toutes ses formes » nous vous invitons à venir découvrir l’animation « La ville au bois » au 1er étage du LEC.

Les plus motivés repartiront, au minimum, avec une glace aux fruits…des forêts !

24 Exposants y participent